Marques et Musiques

Philippe Collinet des Brasseries Kronenbourg : “On voulait surtout que Pression Live retrouve ses valeurs originelles autour de l’émergence des jeunes talents”

Un des grands temps forts de l’année pour le dispositif Pression Live des Brasseries Kronenbourg se tenait le 22 octobre dernier à l’Olympia, Paris : Le Festival Pression Live. L’occasion pour nous de rencontrer Philippe Collinet, directeur de la communication des Brasseries Kronenbourg, afin de faire le point sur l’un des dispositifs de marque les plus pérennes dans la musique en France :

1/ Marques & Musiques : Pression Live est une initiative de longue date menée par les Brasseries Kronenbourg. Pourriez-vous nous en redonner les contours, et les dernières actualités ?
Philippe Collinet : Pression Live est une marque que nous avons créé en 2001, il y a 12 ans. C’est une marque communautaire qui est un vrai carrefour digital sur lequel vont se rencontrer à la fois des passionés de musique, des artistes, et des organisateurs. Aujourd’hui c’est un site internet et une page Facebook, sur laquelle vous trouvez de l’actualité sur la musique live, des artistes, et ou les passionnés de musique live peuvent gagner des places pour des concerts toute l’année.
Depuis 2013, nous avons développé le programme « Talents du Live » (voir article Skip The Use et Kronenbourg : Découvrez l’opération « Talents du Live »), qui a débuté en février 2013 avec un concert à la salle Wagram avec Skip The Use, qui lançait le programme. L’occasion pour nous d’annoncer que Mat Bastard (chanteur de Skip The Use) serait le président du jury de ce programme « Talents du Live ». Ensuite, des groupes de musique en développement ont déposé 2 de leurs compositions sur la plateforme que nous avions développé (NDLR : avec Noomiz en prestataire technique). Les internautes ont voté et ont élu les meilleurs groupes. Début avril, les 5 groupes les plus votés ont eu la chance de se produire sur la scène Pression Live à Bourges. Le concours s’est ensuite poursuivi jusqu’à atteindre 700 groupes participants. Un jury s’est ensuite réuni et à retenu 5 groupes. C’est là qu’Alexis & The Rainbow a été retenu, et le groupe se produit ce soir en 1ère partie dans le cadre du Festival Pression Live.
Chaque année, plus de 4 000 places sont également à gagner sur la page Facebook Pression Live. Les fans de musique ne sont donc pas oubliés !

La programmation complète du Festival Pression live : Alexis & The Rainbow, La Femme, Naive New Beaters et les Babyshambles.

Festival Pression Live 2013

2/ Marques & Musiques : Aujourd’hui, comment se déroule/découpe une année type autour du dispositif Pression Live ? Quels sont les grands rendez-vous ? (sept-août)
Philippe Collinet : Des concerts ou des showcases en début d’année, de l’actualité et des places à gagner non-stop sur la page Facebook et le site, notre présence au Printemps de Bourges puis sur les festivals de l’été, et des concerts ou des showcases en fin d’année.

3/ Marques & Musiques : Quels sont les objectifs actuels concrets de la marque derrière ce programme ambitieux et coûteux ?
Philippe Collinet : Réunir une communauté de passionnés de musique, l’intéresser, échanger avec elle, et faire émerger des Jeunes Talents, sur une scène à Bourges ou lors d’une soirée comme ce soir.

4/ Marques & Musiques : Comment évaluez-vous les performances de ce programme, et quels retours sur investissement constatez-vous ?
Philippe Collinet : Nous nous basons notamment sur les critères chiffrés sur les réseaux socaiux (nb de fans, % d’interaction), nombre de vote dans le cadre d’un concours (50 000 personnes dans le cadre de Talents du Live), la vitesse à laquelle nos places partent etc.

5/ Marques & Musiques : La France est loin d’être le pays le plus enclin à faciliter le sponsoring des marques d’alcools dans la musique (loi Evin), et pourtant, presque toutes s’y sont déjà essayées au moins une fois. Comment expliquez-vous cela, alors que le sponsoring sportif par exemple semble tellement plus « sûr » et encadré ?
Philippe Collinet : Je crois que les alcooliers sont aussi très présents dans le sport, notamment notre concurrent principal (NDLR : Heineken avec la H Cup par exemple). Mais il faut garder à l’esprit le contexte dans lequel nous menons ces actions dans la musique. Brasseries Kronenbourg a comme clients des festivals, Brasseries Kronenbourg vend de la bière a des festivals. Ce sont des clients comme les autres, à une particularité près : ils sont ouvert entre 2 et 4 jours par an, avec une consommation très forte sur cette période. Donc nous leur proposons une offre de bière pour satisfaire les consommateurs qui vont aux festivals. Comme on pourrait soutenir le monde du CHD (NDLR : Consommation Hors Domicile, bars par exemple) par des nouveaux services de pression, du matériel, des services etc, Brasseries Kronenbourg veut animer les passionnés de musique (festivaliers) et les professionnels de la musique (festivals) au travers de Pression Live.

6/ Marques & Musiques : Kronenbourg a été ouvertement pris à parti par Christine Boutin ou encore l’Institut Civitas car la marque est un sponsor fidèle du Hellfest depuis des années. On dit souvent que la musique rassemble, mais il s’avère qu’elle divise également à coup sûr. Selon vous, quel est le public et qui sont les « core fans » de Pression Live ?
Philippe Collinet : Pression Live est 100% musique Live. Si la tendance qui domine est le rock, cela ne se limite pas à cette catégorie : Nous sommes présents sur 70% des festivals en France. Vous êtes aux Francofolies c’est plutôt de la variété française, vous êtes au Hellfest c’est du Hard Rock, vous êtes aux Vieilles Charrues c’est du rock… On est sur tous les types de musique live. Tant qu’un festival n’est pas interdit et qu’il respecte la loi, et c’est le cas du Hellfest, on est présent en tant que fournisseur. Nous ne sommes en rien décideurs de la programmation, c’est pas du tout notre sujet. Un festival pour nous c’est un client comme un café, comme un bar, comme un Carrefour ou un Auchan.

7/ Marques & Musiques : Sans nécessairement nous donner de chiffre, qui sont forcément confidentiels, pouvez-vous seulement nous dire si votre présence en festival représente au global une perte (à cause des droits d’entrée de marque sur les festivals + les coûts des activations et du personnel) ou un bénéfice (grâce à la vente de bière) ?
Philippe Collinet : Très clairement, les festivals sont des clients comme les autres, et on a pas vocation à perdre de l’argent dans notre activité commerciale.

8/ Marques & Musiques : On a aperçu votre nouvelle marque Skoll dans quelques festivals cet été, notamment aux Vieilles Charrues. Pensez-vous positionner d’autres marques du groupe sur le territoire de la musique ?
Philippe Collinet : C’est une demande des clients, les festivals, qui veulent animer et thématiser leur événement. A Rock En Seine nous avons par exemple scénarisé un pub Gimbergen, une terrasse 1664, des buvettes Kronenbourg, la bière Calrsberg est dans les espaces VIP. C’est toute la richesse de notre portefeuille de marques qui nous permet de satisfaire les besoins des consommateurs et des organisateurs, et qui permet d’apporter une spécificité au festival et à ses espaces en les thématisant.

9/ Marques & Musiques : En face de vous, votre principal concurrent sur le marché français est Heineken, qui a lancé pour sa part le dispositif Green Room Session. Pouvez-vous nous dire en quoi ces programmes sont différents, car beaucoup de points les rapprochent ? (orientés 100% musique, activations et présence en festival, site web, grosse activité sur les réseaux sociaux, jeux-concours pour gagner des places, et surtout, mêmes produits phares derrière : deux marques de bière d’entrée de gamme très populaire en France !)
Philippe Collinet : Je n’ai pas l’habitude de parler de nos concurrents, donc je ne peux pas répondre à votre question.

10/ Marques & Musiques : Que retenez-vous de vos actions autour du packaging de canettes collector avec Iggy Pop ou encore Jamiroquai ?
Philippe Collinet : C’est une décoration sur un packaging, qui nous permet surtout d’avoir un côté événementiel dans l’offre, un côté collector, c’est vraiment l’animation de l’offre d’une marque.

11/ Marques & Musiques : Ce soir, c’est le Festival Pression Live, une soirée dans la prestigieuse salle l’Olympia à Paris. Vous êtes déjà présents sur de nombreux festivals, vous organisez des concerts privés, pourquoi avoir sauté le pas pour proposer en plus ce temps fort parisien ? Cette initiative se veut elle pérenne ?
Philippe Collinet : Ce que l’on voulait surtout, c’était que Pression Live retrouve ses valeurs originelles qui étaient de faire émerger des jeunes talents. Donc là nous avons pris le principe d’un concours, avec un volet où le consommateur de musique peut voter, mais aussi avec un volet « jury de professionnels ».. On retrouve avec cette opération les valeurs originelles de Pression Live. Mais à date je ne peux pas vous dire ce que l’on fera en 2014. Mais on sera toujours sur ce créneau de dénicher des jeunes talents.

12/ Marques & Musiques : Au-delà de la communication événementielle et du soutien aux groupes en développement, imaginez-vous un jour vous lancer comme Red Bull dans la création à proprement parler ? (mise à disposition d’espaces de création, financement de productions musicales, production d’émissions, création d’un véritable label Pression Live). Quelles sont les évolutions possibles pour Pression Live à court et moyen terme, peut-on envisager un label musical Pression Live ?
Philippe Collinet : Non, ce n’est pas notre volonté à date.

Les photos des concerts d’Alexis & The Rainbow (Lauréat Talents du Live 2013), La Femme et Naive New Beaters. Les Babyshambles étaient également programmés, mais ne se sont pas présentés sur scène.

Un grand merci à Pilippe Collinet des Brasseries Kronenbourg et à Julia Nastasia Dousse de Stage Of The Art.

Le site de Pression Live
Le site des Brasseries Kronenbourg
Notre précédent article sur le dispositif Talents du Live

Article écrit par Thibault DANIEL

Auteur du post

Diplômé ESSEC BBA, directeur conseil chez HLWN Group (Halloween Agency et Pumpkins Agency)

Laisser un commentaire