Marques et Musiques

Converse “Get Dirty Gigs” : Retour sur le concert de Breton au Garage MU

Mercredi 3 avril avait lieu la 2ème date des Converse “Get Dirty Gigs” à Paris. Le principe, déjà présenté dans un précédent billet, est assez simple : des concerts exclusifs dans des lieux insolites, pour accompagner la nouvelle campagne de communication de Converse “Shoes are boring, were sneakers”. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette soirée au Garage Mu avec le live de Breton collait parfaitement à cette dernière campagne… Jugez plutôt.

 

Breton live @ Garage MU – Paris 18

“Rendez-vous 20h au Garage MU, 12 rue d’Oran, 75018 Paris” disait l’invitation. En arrivant sur place, le ton est donné : une vieille porte de hangar sert d’entrée principale, avec un gros pochoir “#Getdirty” en guise de bienvenue. Pas de doute, on doit être au bon endroit. A l’intérieur, on découvre un petit espace, et on apprend que le “propriétaire” des lieux est le Collectif MU, qui y organise régulièrement des concerts et des performances. Le lieu est adapté à cette notion “Do It Yourself” et “Get Dirty” de Converse : décoration brute, quelques pochoirs Connverse, un bar à la bonne franquette, des appareils photos jetables mis à disposition du public, des câbles qui courent le long des murs, un côté friche industrielle… Le cadre parfait pour le tournage d’une pub Converse, ou un concert exclusif de Breton. Au choix.

Le concert lui même démarre avec un peu de retard, le temps pour chacun d’aller faire le plein au bar ou de redécouvrir les joies des appareils photos jetables. On nous dit que les photos prises nous seront envoyées si on ramène l’appareil photo à la fin de la soirée. On a hâte de voir le résultat ! Puis le concert commence finalement, sans fioriture ni mise en scène. La salle ne doit pas contenir plus de 150 personnes, et la scène est réduite au possible, ce qui assure une proximité très appréciable avec le groupe. Très à l’aise dans ce lieu qui ressemble plus à un studio de répétions improvisé dans un garage qu’à une salle de concerts, le groupe enchaîne les titres de son album “Other People’s Problems”. En toile de fond, des vidéos très rythmées et brutes défilent et illustrent chaque titre. Leur set vire rapidement vers une electro-rock puissante, les basses se font entendre et la soirée ressemble de plus en plus à une flatparty qu’à un concert classique. Le groupe est un ambassadeur très convaincant de l’esprit Converse : look passe partout de jeunes banlieusards anglais, show chaotique et débridé, culture du collectif et de l’indépendance, attention toute particulière portée à l’esthétisme son/images… et sneakers au pieds évidemment ! Le concert s’achève après une 10 aine de morceaux, et on ne peut que vous conseiller de vous rendre à la dernière date des Converse “Get Dirty Gigs” : The Black Lips au Calamity Joe le 25 avril.

 

Les photos de la soirée Converse Get Dirty Gigs avec Breton – Garage MU – Paris

 

La dernière campagne Converse “Shoes are boring. Wear Sneakers”

Page Facebook de Converse
Site de Converse
Page Facebook de Breton
Site de Breton

Article écrit par Thibault DANIEL

Auteur du post

Diplômé ESSEC BBA, directeur conseil chez HLWN Group (Halloween Agency et Pumpkins Agency)

Laisser un commentaire